pictoRéserve parlementaire 2015, Benoist APPARU oublie Châlons et son agglomération
Réserve parlementaire 2015, Benoist APPARU oublie Châlons et son agglomération

Réserve parlementaire 2015, Benoist APPARU oublie Châlons et son agglomération

L’Assemblée nationale vient de rendre publique l’utilisation de la réserve parlementaire des députés. Le député de la 4ème circonscription de la Marne disposait d’une enveloppe de près de 110 000€, dont l’utilisation interpelle fortement…

Personnellement je suis opposé à cette pratique, un parlementaire est un législateur et non un mécène d’argent public. Ce que les français attendent de leurs parlementaires ce sont des décisions prises dans l’intérêt de la nation et non qu’ils versent de l’argent public sans aucun critère d’équité. 

Au regard de l’utilisation de la réserve parlementaire de Benoist APPARU, nous pouvons nous interroger sur le fait que les communes et les associations de l’agglomération dont Châlons-en-Champagne (communes de la 4ème circonscription de la Marne) n’ont pas reçu le moindre centime, pourtant elles-aussi ont des projets.

Je ne pointe pas du doigt les projets financés, ils répondent sans nul doute à une demande sur un territoire donné, néanmoins il serait intéressant de connaître l’intégralité des demandes, les critères de sélection ainsi nous aurions une véritable transparence sur l’utilisation de cette argent public.

Ainsi l’utilisation de la réserve parlementaire de Benoist APPARU est la suivante :

  • 95% pour des mairies (53% pour des travaux dans les mairies, 23% pour de la voirie, 9% pour les églises, 9% pour les pompiers, 6% divers)
  • 5% pour les associations (Festival La Poule des champs) 

Répartition thématique de la réserve

 

De manière à retirer toute suspicion de clientélisme par le biais de la réserve parlementaire, pour les exercices à venir je demande à Benoist APPARU de lancer un appel à projets, procédure (qui se voudra être) publique, transparente et équitable.  

Rudy NAMUR

 

 

 

 

 

Publié le